Home > Conseils > Conseils candidat
Franprix DXC Technology DPD France BERNER FRANCE AFPA BNP Paribas GROUPE PIERRE ET VACANCES CENTER PARCS Monsieur Bricolage MANPOWER RATP IDKIDS GROUP Truffaut Sopra Steria Oodrive HILTI FRANCE Crédit du Nord
Créer mon profil en 1mn
Google Map

Conseils candidat

Le B.A.-BA d’une candidature et d’un recrutement réussi !

Qui sommes-nous ? Que savons-nous faire ? Que voulons-nous faire ? Comment voulons-nous le faire ? Il nous faut absolument faire le point sur nos compétences et nos envies afin de vérifier que celles-ci soient complémentaires. Une fois que nous avons fait cette analyse, il convient de mettre en place une stratégie permettant de rencontrer ces fameux recruteurs !

Astuce : il est même possible de faire évaluer gratuitement votre cv sur des sites comme c-l-e.fr; Alors profitons-en mais cela ne nous évitera pas de le faire relire aussi par nos proches ! Souvent, ces sites vous proposent une offre de service comprenant la création de votre cv et de votre lettre de motivation. On peut ainsi citer: cvpremium.com, cvclick.fr et cv-leader.fr. Les traductions en anglais sont-elles possibles au cas par cas.

Mais qui sont réellement ces fameux recruteurs ?

· Dans les grands groupes, ce sont des professionnels dont le métier est d’anticiper les besoins des entreprises en termes de compétences et de gérer les budgets « recrutement ». Ils appartiennent à la direction des ressources humaines.
· Dans les cabinets de recrutement et de chasseur de têtes, ce sont des professionnels qui font du développement commercial et qui produisent les missions qui leurs ont été confiées.
· Dans les PME-PMI, ce sont aussi des professionnels dont ce n’est pas le premier métier. C’est bien souvent le dirigeant lui-même ou la personne en charge des finances qui fait office de recruteur.

Ceci étant dit, rentrons dans le vif du sujet. Il ne nous viendrait pas à l’idée de venir à un rendez-vous amoureux avec les mains sales et en retard. Chercher une nouvelle opportunité nécessite un vrai travail de préparation.

Sommes-nous réellement prêts ?

· Rédigeons notre cv, soyons classique. Pas de couleurs criardes, pas de police de caractères délirantes. Faisons-le relire par nos proches afin de vérifier qu’un recruteur lambda puisse le comprendre. C’est aussi une bonne occasion de traquer les fautes d’orthographe.

Astuce : vérifions que notre cv est compatible avec les robots qui scannent nos cv afin de les mettre à disposition des bases de données de candidature. Ces bases de données sont presque incontournables dans les grands groupes alors vérifions ensemble si notre cv est compatible avec « big brother » sur le site de CV reader.

· Il est aujourd’hui indispensable d’être présent sur le web. Nous pourrions déjà avoir un blog ou même intervenir sur des forums. Sans être un expert, prenons le temps de créer et de faire vivre notre profil sur les réseaux sociaux professionnels comme Viadeo et/ou Linkedin. Double avantage à être présent, nous développons notre réseau professionnel et surtout nous l’entretenons (5% des cadres ont été recrutés par ce biais). Nos concurrents et les cabinets de recrutement sont aussi très présents sur ces réseaux. Avoir beaucoup de contacts flatte probablement notre Ego mais cela augmente surtout notre visibilité et ainsi la probabilité d’accéder aux informations capitales.

Astuce : vérifions ensemble que notre identité digitale soit compatible avec les qualités nécessaires à un travail au sein d’une entreprise. La quasi totalité des recruteurs « googleise*» notre nom de famille alors visualisons aussi ce qu’elle risque de voir. Cela nous permettra d’anticiper certaines questions liées à notre activité digitale. Il sera toujours temps de bloquer notre compte Facebook si celui-ci laisse filtrer les photos prises lors de la dernière soirée arrosée pour fêter notre anniversaire.

*action de faire une recherche Google avec une identité (nom et prénom).

Mais où sont les annonces ?

· Notre cv papier et digital (réseaux sociaux) est prêt, il est temps de faire savoir que nous sommes à l’écoute de nouvelles opportunités. Nous pouvons commencer par mettre un agent de recherche sur nos réseaux sociaux. Ensuite, il conviendra de présélectionner le ou les site(s) emploi les plus pertinent(s) par rapport à notre profil (métier, secteur d’activité, localisation). Une petite recherche sur Google nous aidera à identifier les acteurs convenant le plus à notre profil. Parlons-en aussi à nos proches, ils seront très certainement d’une précieuse aide. Ces sites emploi sont souvent gratuits pour les candidats.
· Soyons aussi présent sur les Meta moteurs d’annonces d’emploi comme Trovit, Indeed… Ils reprennent les annonces des sites emploi mais surtout des interfaces recrutement des grands groupes. Nous gagnerons ainsi un précieux temps mais nous ne toucherons que 20% du volume d’emploi en France.

Astuce : je nous invite à ne pas négliger le site des annonces de Pole emploi qui met en avant les recrutements des PME-PMI.

· Une fois inscrit sur ces sites, nous recevrons chaque jour dans notre boîte mail des annonces ciblées. Répondons-y le plus rapidement possible car les recruteurs reçoivent des centaines de candidatures et ils ont bien souvent le temps de ne lire que les premières candidatures arrivées dans leur boîte mail.

Astuce : ne perdons pas de temps à préparer une lettre de motivation personnalisée. Peu de recruteurs les lisent réellement. Quelques lignes pertinentes feront bien l’affaire surtout si nous répondons à une annonce parfaitement ciblée (expérience, métier, secteur d’activité etc…).

Les bonnes pratiques qui font la différence !

· Forçons-nous à ne postuler qu’à des annonces parfaitement ciblées. Nous gagnerons ainsi un précieux temps, tant sur la recherche que sur les réponses. La généralisation des Smartphones nous permettant aujourd’hui de postulez à tout moment de la journée et de la nuit.
· Nous n’aurons pas forcément de réponse ou alors un simple accusé de réception. Ce n’est pas grave, simplement regrettable. Il nous arrivera d’avoir une réponse négative. C’est désagréable mais ne le prenons pas mal. Cela ne remet pas en cause notre profil et nos compétences, juste que le recruteur a déjà fait sa présélection ou même que le poste est tout simplement déjà pourvu.
· Un recruteur cherche à nous joindre. Il nous a envoyé un email ou mieux, il nous appelle sur notre mobile. Sommes-nous au calme pour parler ? si ce n’est pas le cas, proposons-lui de le contacter à sa convenance. Ce premier échange à souvent pour but de vérifier les éléments clés de votre profil et de conforter le recruteur à vous rencontrer. Soyons détendu et souriant, répondons à ses questions sincèrement, nous gagnerons du temps car il est préférable de s’en rendre compte maintenant plutôt qu’en entretien dans les locaux.
· Nous avons décroché le fameux rendez-vous. Profitons-en pour relire l’annonce à laquelle nous avions répondu. Profitons-en pour faire quelques recherches sur l’entreprise et notre interlocuteur. Il s’agira simplement de faire des recherches à partir de Google et de rebondir entre le site internet de l’entreprise, le profil de votre interlocuteur et pourquoi pas de visualiser une interview sur Youtube.
· Entrainons-nous à répondre à ces deux questions : « que savons-nous sur la société (histoire, produits, concurrents, actualités) et qu’avons-nous compris du poste proposé (missions, contexte…). Pas la peine de faire des recherches poussées, une bonne reformulation conviendra très bien ;-)

Astuce : faisons en sorte d’être à l’heure le jour J de l’interview et pour cela nous visualiserons le temps de trajet sur Google Maps. Nous avons répondu à une annonce exigeant des compétences linguistiques. Prenons un peu de temps pour nous entrainer et rafraichir nos langues étrangères avec l'excellent site Learnissimo ! 

· C’est la rencontre, le moment de mettre en avant votre savoir-être et votre savoir-faire. Laissons-nous porter par le recruteur, c’est lui qui mène l’entretien. Répondons clairement à ces questions, argumentons, n’ayons pas peur des longs silences. Il n’y a pas de piège. Nous et notre interlocuteur devons nous apprivoiser et surtout ne pas jouer de rôle.
· Fin de l’entretien, notre interlocuteur nous proposera très certainement de poser des questions. Profitons-en pour obtenir un éclaircissement tant sur le contenu du job, la société ou même le planning du recrutement. Mais surtout, nous ne poserons jamais de questions sur la rémunération, les RTT ou autres avantages...
· La vraie et bonne question à se poser est « pourrions-nous travailler dans cette entreprise ? » S’il y a un doute, ce n’est pas bon signe mais faisons en sorte de le lever rapidement par téléphone, par email ou lors du prochain entretien. Quoiqu’il en soit, prenons l’habitude d’envoyer un email de remerciements pour la qualité de l’entretien…
· Nous sommes passés au niveau supérieur ? Bravo ! Nous suivrons pas à pas le process de recrutement en étant disponible, honnête et détendu. N’oublions pas que l’objectif de ces rencontres est de permettre de faire connaissance et de se rendre compte le plus tôt possible de points bloquants. Un recrutement réussi est un recrutement qui comprend l’intégration et le passage de la période d’essai.
· Le recruteur nous demandera peut-être de fournir le nom d’une ou deux personnes afin de procéder à un contrôle de références. C’est normal, surtout si nous prétendons à un poste à responsabilité. Nous informerons les personnes que celles-ci sont susceptibles de recevoir un appel téléphonique et nous en profiterons pour les briefer légèrement sur le contexte.
· Nous allons recevoir un contrat ou une lettre de proposition, c’est une excellente nouvelle. Il est encore temps de lever les quelques doutes ou questions encore en souffrance. Nous sommes convaincus ! Alors on fonce et on n’hésite pas à montrer notre enthousiasme. Mais il faut savoir dire « NON, merci ». Rien de pire pour un recruteur de ne pas voir son candidat se présenter le premier jour de l’embauche.


Nous espérons que ces quelques lignes vous auront permis de rafraîchir ou de démystifier le processus d’un recrutement vu par un candidat. Gardons à l’esprit que l’objectif doit être que les deux parties puissent obtenir le maximum d’informations afin de prendre la bonne décision et de faire un recrutement réussi.


Facebook Google Twitter LinkedIN LinkedIN Email Email Favorites
Contactez-nous
adWeb Corporate
7 rue de Mulhouse
75002 Paris